Expériences de pyrénéisme...

     
 
  • Pyrénées / 65 - Hautes Pyrénées / Vallée d'Aure / Massif du Néouvielle / Néouvielle et Trois conseillers / Arête Ferbos (Pic des trois Conseillers), 17 mai 2020 (!)

    51 photos

    Vallée d'Aure / Pic des trois conseillers / Arête Ferbos


    Ouverte par: H. et J. Ferbos, le 9 Septembre 1937.
    Difficulté: AD / 450 mètres.
    Equipement: Montagne (friends, coinceurs…). Crampons et 1 piolet par personne.


    2020-05-17: Gravie avec Julien L.
    - Superbe course d'arête sublimée par la neige environnante.
    - Horaire: Partis d'Artigusse en vélo. 1h pour rejoindre le bout du barrage de Cap de Long. Environ 3h30 de plus pour gagner le pied (la neige et les trous causés par les blocs sous-jacents nous ralentissant fortement). 3h20 dans la voie. 3h40 du sommet à Artigusse, en passant par la vire Batan (merci les vélos). 11:30 au total jusqu'à la voiture.
    - Détails: deux coulées sous la vire Batan à notre passage.
    - Axe de progrès:
    * à cette saison, prendre les 'grosses chaussures' d'hiver de manière à avoir des guètres qui empeches la neige de rentrer par le haut dans les chaussures, et protègent les bas de pantalon de l'humidité et des crampons.
    * Prendre également des bâtons avec des rondelles. Les batons trop fin de trail ne sont pas adaptés.
    * Je me demande si des raquettes n'auraient pas été utiles pour éviter de tomber dans tous les trous.


  • Pyrénées / 65 - Hautes Pyrénées / Vallée d'Aure / Massif du Néouvielle / Aubert, Loule, Bastanet / 20200521 Pic de Portarras - voie le cornu aux aguets (!)

    28 photos

    Vallée d'Aure / Portarras / Le Cornu aux aguets


    Ouverte par: P. Campays et E. Fauvet.
    Difficulté: TD / 140 mètres.
    Equipement: Montagne (friends, coinceurs…).
    Topo: Livre de Pascal Ravier + CampToCamp


    2020-05-20: Gravie avec Victor
    - Jolie petite voie toute proche du refuge du Bastan, qui se déroule sur un joli rocher. La vue du sommet est bien sympa sur le valon du Bastanet. 1ere chute en grande voietrad pour moi à L3 à cause d'une prise qui a cassé (je n'ai rien vu venir). Tombé sur une vire (la dalle verte).
    - Horaire: 1h45 d'approche depuis le col du Portet (1h jusqu'au refuge, puis 45 mn jusqu'au pied de la voie). 3h40 dans la voie jusqu'au sommet (avec chute), puis 2h15 de marche pour rentrer, en passant par le col du Bastan (avec une entorse à la cheville).
    - Rocher: le rocher est très correct. Il faut toutefois faire attention au lichen et au fait que le granit est sablonneux à quelques endroits. Davantage de passage permettrait de finir de la nettoyer et faire en sorte qu'elle devienne la petite classique du coin.
    - Itinéraire:
    * nous pensons qu'il y a deux départs possible. Le topo de Pascal Ravier dans son dernier livre topo indique un départ dans une fissure, quasiment sur le bord du pilier (c'est celui qui nous avons pris). Alors qu'un schéma dispo sur camptocamp le place 10 mètres à gauche environ (topo des trois voies du coin, dont Pas Baston). Heureusement la sangle de R1 au bout de la vire est bien visible. Un des deux pitons est à moitié cassé.
    * L2: superbe et évidente (avec un peu moins de lichen, ce serait le paradis). 3 pitons dans la voie. R3 a également un piton fatigué. R3 se prète bien à etre complété par des friends.
    * L3: très bizarre: elle commence par un petit pas bloc juste au dessus du relais (rendu délicat à cause du lichen). Elle se poursuit par du III dans les dalles vertes (bien caractéristiques) et se raidit d'un coup avec un petit mur. C'est là que je suis tombé, depuis le mur, sur la vire. Aie la cheville. J'ai posé un relais au pied du mur (sur la dalle verte) où de belles fissures le permettent facilement. Nous trouvons avec Victor que ce serait plus safe de le faire à cet endroit. Le petit mur n'est pas facile du tout. Nous n'avons pas d'ailleurs trouvé le R3 officiel.
    * L4: fin qui termine la voie dans du plus facile. On se décorde dans une breche avant le sommet.
    - Axes de progrès:
    * Points positifs: il y a eu trois passages où j'hésitais (2 en L1, puis mur de L3). A chaque fois, j'ai bétonné les crux avant de m'y engager, ce qui m'a permis moins perdre du temps en hésitation.
    * A améliorer: 30 mn pour se préparer au pied de la voie: il y a surement là desprorès à faire (préparer au préalable le porte matos avec les friends directement rangés, mettre les dégaines sur le baudrier).
    - Difficulté globale: TD (pas TD-), car le lichen rend les passages un peu plus 'touchy'. Elle demande de la marge.
    - Matériel: Un bon jeu de friends (micros --> n°3 BD). On a doublé les BD du gris au jaune.
    - Si c'était à faire une nouvelle fois: pourquoi pas enchainer avec l'ascension de l'arête du Bastan d'Aulon, puis rentrer par Pichaleye.